lieu : rue Jolimont, Payerne

maître de l’ouvrage : Alvazzi Immobilier, Orbe

dates : 2017

 

 

projet de logements PPE dans le cadre du plan de quartier “Aux Invuardes II” à Payerne.

 

ELEMENTS DE CONCEPTION

un renforcement de la forte unité spatiale et le caractère longitudinal de la parcelle définie par l’allée de platanes et la haie vive boisée

une géométrie en contraste avec l’ordonnance stricte de l’allée d’arbres

un chemin reliant le haut et le bas de la parcelle en desservant un groupe de logements

une composition de deux groupement d’unités décalées en plan et en coupe le long du terrain générant une échelle volumétrique en transition entre les villas unifamiliales et les petits immeubles voisins

une disposition en plateaux décalés d’un demi niveau pour offrir des espaces extérieurs plats et mieux praticables

des espaces publics constitués par une place minérale en terrasses en amont du quartier reliée par le chemin central aux espaces verts en aval.

une salle de quartier en prolongation de la place minérale et une place de jeux ouverte sur les pelouses en contrebas de la parcelle

un arrêt de bus sur la route cantonale à l’opposé de l’accès automobile en haut de la parcelle, des liaisons au quartier voisin grace à des chemins piétons traversant la haie vive

une préservation de l’intimité et de la privacité des logements par un espace de jardin de vue placé entre les chemins d’accès et les entrées des maisons.

des logements avec des espaces de jour traversants et de généreux prolongements extérieurs

une typologie souple permettant de multiples déclinaisons de taille de logements

des grands appartements dans le groupe A qui se déploie le long de l’allée du golf

une végétation interne en contraste à l’allée de platanes et la haie vive qui délimitent la parcelle:

des arbres solitaires qui ponctuent le chemin de haut en bas en du quartier

un filtre d’arbustes entre jardins privés

une limite entre espaces public (chemin) et privé (jardins) avec une noue arborisée

une récolte des eaux le long du chemin avec une noue bordé d’une végétation à fort pouvoir d’absorption

une matérialisation avec des revêtements de façades à l’aspect massif et minéral en contraste avec la végétation omniprésente

des matériaux durables et recyclables et des toits plats pour intégrer les panneaux solaires et faciliter la rétention d’eau